La relation entre la méditation et le yoga

Méditation et yoga

La méditation et le yoga ont beaucoup de points communs, et tu as probablement entendu dire que les deux vont souvent de pair. Voyons cela de plus près. Nous avons tendance à percevoir le yoga comme des poses et des mouvements physiques difficiles, tandis que nous voyons la méditation comme un exercice mental compliqué (particulièrement complexe pour ceux qui ne le pratiquent pas). Parce que l’un est considéré comme ancré dans le mouvement, et l’autre comme se passant uniquement au niveau de l’esprit, il peut sembler difficile de comprendre ce que les deux ont en commun ou pourquoi ils sont étroitement liés. En fait, la relation entre les deux est très simple!

Que comprenons-nous par la pratique de la méditation? 

La méditation est un concept et une pratique que nous retrouvons dans diverses cultures et enseignements ésotériques. Même s’il peut y avoir des différences en termes de pratiques et de principes dans ces différentes cultures et enseignements, il existe des facteurs communs et des définitions communes en ce qui concerne la méditation, la plus fondamentale étant la conscience. Si tu souhaites approfondir ce sujet, tu peux consulter notre article de blog  La méditation: qu’est ce que c’est? Et qu’est-ce que ce n’est pas?

La méditation est une pratique qui nous demande de diriger notre attention et notre conscience vers notre monde intérieur. Il ne s’agit pas d’une action ou d’une destination, mais d’un processus, d’un état. J’espère que cette courte définition t’aidera à mieux comprendre cette pratique, mais si tu restes un peu perplexe face à l’apparente étrangeté de tout cela, ne t’inquiète pas. Tu n’es pas le ou la seul·e. En fait, la méditation est une pratique compliquée pour presque tout le monde, au début. C’est pourquoi de nombreux enseignements suggèrent les outils et les pratiques les plus basiques et les plus accessibles pour les débutants.

L’enseignement du yoga 

Pour le dire simplement, le yoga est un enseignement qui offre ses propres outils, ses techniques et son chemin vers la conscience. Une autre façon de voir les choses est que le yoga invite à connaître l’univers, en se connaissant soi-même. Le yoga est devenu l’une des pratiques les plus répandues dans le monde. Et il y a des raisons particulières derrière sa popularité croissante. 

Grâce aux médias sociaux et à l’internet, de nombreuses personnes ont été exposées à différents points de vue et informations provenant du monde entier. Ainsi, le yoga est devenu un peu plus accessible, bien qu’il ne s’agisse en aucun cas d’une pratique nouvelle, puisque ses origines remontent à l’histoire ancienne.   

Les enseignements du yoga ont voyagé de l’Inde vers d’autres pays au cours du siècle dernier par l’intermédiaire de plusieurs instructeurs. Les philosophies et disciplines du yoga peuvent aller de la pratique physique intense à la narration pédagogique. Mais qu’entendons-nous par “pédagogique”? L’enseignement du yoga comporte huit étapes qui permettent d’atteindre la conscience. Si certaines de ces étapes sont plus abstraites, il y en a d’autres que chacun peut pratiquer dans sa vie quotidienne. Ces étapes sont les suivantes :

  1. Yama
  2. Niyama
  3. Asana
  4. Pranayama
  5. Pratyahara
  6. Dharana
  7. Dhyana
  8. Samadhi

Les deux premières étapes concernent les modèles de comportement et les principes éthiques que nous devons adapter à nous-mêmes et à ceux qui nous entourent. Par exemple, des principes comme “la non-violence” ou “ne pas voler”. Ils constituent le fondement philosophique du yoga et nous montrent également l’état d’esprit et l’attitude que nous devons adopter en pratiquant les étapes suivantes. La troisième étape “asana” signifie “posture”. 

Ce que nous connaissons sous le nom de “yoga” est en fait la pratique des asanas. Dans l’enseignement du yoga, les asanas ou postures aident notre corps à se détendre, à se relaxer, à se renforcer et à nous amener à une position de méditation plus profonde. En outre, dans tous ces enseignements holistiques, le corps, l’esprit et l’âme sont considérés comme interdépendants et fonctionnant comme un tout. Le but des poses de yoga n’est pas de les exécuter parfaitement ou de devenir acrobate. La priorité est plutôt la fluidité d’une pose à l’autre et l’harmonie entre notre respiration et notre corps. De cette manière, nous appliquons une discipline de conscience plutôt qu’une discipline d’exercice. Nous voulons d’abord nous assurer que notre esprit ne vagabonde pas pendant que nous pratiquons une pose et que notre attention se porte sur notre corps et sur le moment présent. Par conséquent, nous pouvons définir la pratique physique du yoga comme le fait d’être dans un état méditatif tout en gardant le corps actif. 

Cela dit, ces poses physiques sont aussi un très bon exercice. Elles repoussent les limites de la force, de la souplesse et de l’équilibre du corps. En fait, l’aspect physique du yoga est l’une des raisons les plus importantes pour lesquelles il a été adopté par le grand public et continue à devenir de plus en plus populaire. 

Il est également possible de pratiquer le yoga sans les fondements philosophiques. Lorsqu’il est pratiqué en tant que routine d’exercice, le yoga peut avoir de nombreux avantages. Nous savons, grâce à des disciplines neuropsychologiques comme “l’expérience somatique”, que les états émotionnels qui influencent notre humeur quotidienne se produisent généralement dans notre corps. Nous savons également que notre état mental, notre humeur et notre santé générale peuvent être étroitement liés à la façon dont notre système nerveux fonctionne. Pour le bien-être de notre système nerveux, l’exercice physique est l’un des moyens les plus efficaces de créer de nouvelles connexions neuronales, un avantage supplémentaire que procurent les pratiques méditatives. 

Le pranayama est simplement une série d’exercices respiratoires qui augmentent notre énergie physique, aident notre système hormonal à fonctionner et régulent nos processus mentaux. 

Peut-être que les concepts qui te viennent à l’esprit lorsque tu entends le mot “yoga” ont  maintenant un peu changé! Le yoga et la méditation sont inséparables et se soutiennent mutuellement en tant que concepts similaires. 

En continuant à avancer dans les étapes du yoga, nous pouvons les considérer comme un sous-groupe de la méditation. Dans les enseignements comme le yoga, le bouddhisme, le soufisme et d’autres, il y a une étape finale appelée l’illumination. Cette étape finale correspond en fait à l’état méditatif le plus profond dans lequel on comprend l’unité et l’intégralité de l’univers. Le mot yoga vient de “yuj” qui signifie “unité, totalité”. Dans chaque enseignement, la méthode utilisée pour atteindre l’illumination diffère. Les disciplines orientales reposent sur des principes et des fondements différents de ceux de la perspective occidentale, qui est souvent dominée par la pensée positive et le matérialisme. Avant les dernières étapes, on travaille à approfondir sa conscience et sa concentration pour atteindre le “Samadhi” ou, selon le terme le plus populaire, le “Nirvana”. 

Méditation & Yoga

Quelle est la première chose qui te vient à l’esprit lorsque tu entends le mot méditation? S’asseoir dans la position du lotus? Fermer les yeux? La méditation est un concept très large. Cependant, si l’on considère la méditation comme une pratique de pleine conscience qui se concentre sur la respiration et les sens, et qui se fait souvent en position assise, on peut voir qu’il s’agit d’une pratique dérivée du yoga. En fait, le yoga était autrefois pratiqué uniquement sous forme de méditations profondes, à une époque où il n’existait pas de textes écrits sur le sujet et où la pratique était transmise verbalement. 

Avec l’émergence de certaines informations provenant d’anciens textes yogiques et ayant une fonction plus systématique, le cadre en 8 étapes a été créé. Lorsque nous examinons ces étapes à la lumière de la physique, de la biologie et de la physiologie actuelles, la relation entre la méditation et le yoga devient plus claire. 

La pleine conscience nous apprend que nous pouvons former de nouvelles connexions neuronales dans notre cerveau grâce à des pratiques conscientes. C’est tout à fait révolutionnaire, car ces nouvelles connexions neuronales augmentent la matière grise dans notre néocortex, qui est la partie la plus développée de notre cerveau. Cela signifie qu’il est possible de remodeler nos vieilles habitudes, nos comportements automatisés, nos actions inconscientes et même nos dépendances. 

Alors, qu’est-ce que cela signifie exactement? Je m’explique: La pleine conscience nous donne la possibilité de devenir capables de maîtriser nos propres comportements dans notre relation, non seulement avec nous-mêmes, mais aussi avec notre environnement, de réguler nos émotions et d’établir des limites saines. Ces nouvelles connexions et ces nouveaux comportements nous aident à activer une partie particulière de notre système nerveux qui est unique à l’Homo sapiens. Cette partie permet de faire partie d’une communauté, d’établir des liens de confiance, de prodiguer des soins et de socialiser. On peut donc dire que la pratique des yama et niyamas dans le yoga nous permet de mieux nous connaître par la méditation, en devenant une version plus authentique de nous-mêmes.  

Le flux de notre respiration est étroitement lié à ce mode du système nerveux, car des respirations détendues et équilibrées nous aident à passer plus facilement à cette humeur sécurisante. En outre, la pratique d’exercices respiratoires plus vigoureux et l’entraînement des muscles qui contrôlent notre respiration contribuent à maintenir et à soutenir notre système immunitaire. 

D’après les récentes avancées scientifiques, nous savons que le fait de travailler sur notre corps nous aide à évacuer de notre mémoire physique les émotions et les traumatismes les plus lourds, ce qui a un impact positif sur notre façon de gérer les émotions difficiles au quotidien. En outre, notre capacité à faire l’expérience du bonheur et du sentiment de sécurité augmente.

Dans le yoga et d’autres enseignements holistiques similaires, il y a une quête d’un esprit clair et libre des résidus des expériences passées, ce qui revient en fait à l’état méditatif. 

On peut dire que le yoga est la somme des pratiques recommandées pour être dans un état méditatif. À chaque étape, il inclut des bénéfices spécifiques et des pratiques internes. On peut utiliser ces pratiques pour faciliter notre vie quotidienne, pour entraîner nos muscles ou pour approfondir notre pratique de la méditation. Si tu ne te sens pas à l’aise avec les pratiques de méditation du yoga, tu peux toujours essayer d’autres approches et disciplines. L’apport le plus important du yoga est l’accent qu’il met sur la respiration et la conscience du corps. La méditation de base dans le yoga se pratique en position du lotus, en gardant sa conscience sur sa respiration, l’une des façons les plus populaires de méditer. 

J’espère que cet article t’aidera à mieux comprendre la relation entre le yoga et la méditation! Si tu le souhaites, tu peux partager ton expérience avec nous dans les commentaires. 

Traductrice: Leslie Merle

Leave a Reply