Que trouve-t-on dans l’espace de nos relations?

Nous pouvons considérer une relation comme une entité en soi, née de l’existence de ceux qui la composent. Fusion du passé des personnes qui la composent et de son contexte d’existence actuel, chaque relation a son propre caractère. Dans une certaine mesure, toute relation acquiert aussi un pouvoir déterminant en fonction des circonstances dans lesquelles elle évolue. 

Une relation amoureuse existe dans son propre espace individuel, qui est en relation avec d’autres ressources diverses qui composent notre vie. Cet espace est composé de ce que chacun des partenaires y transfère, et ces éléments ont un impact sur la santé de la relation, tout comme sur chaque participant à l’intérieur de celle-ci.  

Que trouve-t-on dans l'espace de nos relations?

Chacun d’entre nous entre dans une relation avec ses propres histoires, ses croyances sur la vie et sur lui-même, avec ses propres peurs, ses inquiétudes, ses espoirs, ses plaisirs, et plus encore. Ainsi, nos relations amoureuses sont largement nourries par nos histoires individuelles. Mais ces histoires peuvent parfois sembler limitantes. Se connaître soi-même permet alors de mieux prendre conscience de ce que l’on apporte dans notre espace relationnel. Cette prise de conscience nous aide non seulement à distinguer ce qui nous bloque dans notre propre histoire, mais aussi comment nous pouvons renforcer les aspects qui nous nourrissent. 

Les croyances dominantes dans nos relations

L’examen de nos propres croyances telles qu’elles se manifestent dans notre espace relationnel est un bon point de départ. Nous avons tous certaines convictions fondamentales sur la vie et sur notre rôle dans celle-ci. Parfois, nous pouvons nous sentir submergés par des pensées comme “Je dois être parfait”, ou “Je dois tout surmonter par moi-même”. Ou encore, nous pouvons nous sentir enracinés dans des pensées telles que “Je peux arranger ça moi-même” ou “Je ne suis pas seul”. Ces sentiments peuvent être des exemples de la façon dont nous gérons les conflits ou dont nous nous préparons à relever un défi. Mais ils peuvent aussi révéler des indices sur le contexte sous-jacent plus profond qui a donné naissance à leur existence au départ. Ainsi, ils peuvent contribuer à nous informer sur la façon dont nous pouvons nous comporter dans une relation.  

Rejoins la communauté Meditopia gratuitement pendant 7 jours
Rejoins la communauté Meditopia gratuitement pendant 7 jours

Pour examiner plus en profondeur nos relations et la façon dont nous nous comportons en leur sein, nous pouvons commencer par nous poser des questions comme: Comment est-ce que je me sens par rapport à mon partenaire? Qu’est-ce que je ressens au sujet des relations amoureuses en général? Mes convictions à l’égard de mon partenaire changent-elles lorsque je me sens à l’aise ou, au contraire, lorsque je me sens tendu·e ou stressé·e? Si oui, pourquoi? Est-ce que j’utilise un langage définitif comme “toujours” et “jamais” lorsque j’essaie d’expliquer ma propre expérience de la relation? Si oui, de quoi est-ce que je parle habituellement lorsque j’utilise ce langage? Se poser ces questions peut donner un aperçu de la façon dont nous nous sentons actuellement dans notre relation amoureuse.  

Ce que disent nos émotions

Ce que disent nos émotions

Notre relation amoureuse est l’un des espaces dans lesquels nous pouvons ressentir des émotions intenses. Beaucoup de nos expériences positives ou négatives avec notre partenaire font écho dans les profondeurs de notre monde intérieur. Parfois, nos émotions s’enveniment et ce sentiment négatif finit par dominer notre relation au fil du temps, bloquant le flux de connexion et de joie. Il est donc essentiel d’essayer de comprendre quelles émotions s’installent au fil du temps dans notre espace relationnel.

Prendre conscience de nos propres besoins émotionnels peut nous aider à trouver une solution lorsque des situations et des émotions difficiles se présentent. Nous pouvons alors parler à notre partenaire, ou à nos partenaires, des types de comportements qui peuvent déclencher notre colère, notre anxiété, notre peur, notre insécurité ou le sentiment d’être mal compris, lorsque nous communiquons plus ouvertement sur nos besoins. 

Nous voulons également être en mesure d’identifier les émotions et les expériences qui nourrissent notre relation. Nous pouvons nous demander: dans quelles circonstances est-ce que je me sens le plus à l’aise, en sécurité, compris·e et heureux·se? Quels types d’activités permettent à ces sentiments de s’installer et de se développer? Est-ce que je me sens à l’aise de demander de l’aide à mon ou à mes partenaires? Le fait d’être curieux des points de vue de nos partenaires, tout en réfléchissant aux réponses à ces questions, permet d’adopter une approche holistique de notre expérience avec notre partenaire. 

Les ressources de nos relations

Les ressources de nos relations

Nos ressources internes et externes sont des mécanismes de soutien qui nourrissent notre bien-être. Tout comme nous, notre relation possède des ressources qui la nourrissent. Les activités que nous pratiquons avec notre ou nos partenaires, ce que nous partageons, le soutien que nous nous apportons mutuellement, notre intimité… toutes ces ressources alimentent la santé de notre relation par différents canaux. Certaines d’entre elles peuvent nous aider à nous sentir en sécurité, à maintenir notre sentiment de bonheur et de joie, et d’autres nous aident à satisfaire notre besoin d’intimité. 

La capacité d’activer les ressources qui alimentent notre relation repose sur notre capacité à communiquer avec notre ou nos partenaire(s). Se donner du temps, s’exprimer sans réserve, être à l’écoute de notre partenaire lorsque nous sommes stressés et prendre conscience de nos propres émotions et de notre corps ne sont que quelques-unes des façons dont nous pouvons nous connecter avec l’autre, et commencer à utiliser nos ressources disponibles. Le fait de fonder notre communication sur des mécanismes d’adaptation sains protège notre relation contre le cercle vicieux de la mauvaise communication.

L’impact du temps sur nos relations

L'impact du temps sur nos relations

Nous avons parlé plus tôt de la possibilité de faire le point sur nos propres besoins et ceux de notre ou de nos partenaires, afin de déterminer comment il est possible de se soutenir mutuellement. Ce type de prise de pouls mutuelle peut également s’appliquer à la relation même, surtout dans le temps. Nous devrions alors nous interroger nous-même et interroger l’autre régulièrement en se demandant: Qu’est-ce qui a changé depuis le début de notre relation? Qu’est-ce qui nous a permis de nous sentir mieux ou plus forts ensemble? Que faisons-nous moins et que faisons-nous plus aujourd’hui, et comment ce changement de comportement a-t-il eu un impact sur notre relation?

Parfois, des événements comme un déménagement, un changement d’emploi, une naissance ou la perte d’un être cher peuvent modifier considérablement la dynamique de nos relations. Si c’est ton cas, comment ressens-tu l’impact de ces événements majeurs sur tes relations? Où prennent-ils de la place? Comment influencent-ils la façon dont tu réagis à ton ou tes partenaires? Faire le point sur la santé de sa relation au fil du temps, en particulier à la suite d’une transition importante dans sa vie, peut aider à communiquer plus clairement sur ce dont on a besoin et à se rapprocher de son, ou de ses partenaires. 

Un voyage en 3D dans notre espace relationnel

Un voyage en 3D dans notre espace relationnel

Identifier la structure ou l’espace de notre relation et ce qu’elle contient en son sein nous aide à trouver des solutions saines lorsque les choses deviennent difficiles. Imaginons notre relation comme un espace tridimensionnel, en réfléchissant à ce qu’il contient. Quelles sont nos croyances? Combien d’espace celles-ci occupent-elles? Comment nos croyances sont-elles liées à nos émotions? Peut-être que votre amour et votre désir l’un pour l’autre sont assombris par une déception, ce qui rend l’intimité difficile. Peut-être que tu ne te sens pas compris·e et que tu commences à exclure ton ou tes partenaires. Depuis combien de temps te sens-tu ainsi? Quel genre de changements souhaites-tu voir se produire? Dans quelles conditions crois-tu que tu aurais davantage accès à ce qui nourrit ta relation de manière saine?

Les questions que tu peux te poser sont illimitées. Cet espace tridimensionnel peut nous apporter tant d’informations. Alors, si nous alimentons notre curiosité imaginative et notre désir de nous découvrir nous-mêmes et de découvrir notre ou nos partenaires, nous enrichissons notre voyage vers une meilleure communication, une meilleure connexion et plus de joie.

Traductrice : Leslie Merle

Leave a Reply