As-tu déjà eu le cœur brisé?

Il y a des chances pour que tu aies déjà vécu un chagrin d’amour à un moment de ta vie. Si je le sais, c’est parce qu’il semble qu’avoir le cœur brisé au moins une fois dans sa vie fasse partie du forfait “être humain”. Il est rare de rencontrer une personne qui n’ait jamais ressenti cette douloureuse sensation et cette détresse émotionnelle qui accompagne un chagrin d’amour. N’est-ce pas terriblement difficile de ressasser les souvenirs que l’on a avec cette personne lorsque l’on sait que la relation est terminée pour de bon? Disons-le clairement : c’est une expérience terrifiante qui semble tout simplement cruelle. D’ailleurs, la sensation de cœur brisé est bien plus qu’une simple émotion. Nous pouvons bel et bien ressentir une douleur dans la zone du cœur provoquée par l’intensité de l’émotion que nous traversons. 

Dans cet article, j’aimerais partager l’une de mes histoires personnelles de chagrin d’amour, car ce qui m’a aidée au moment où je traversais cette période difficile était d’entendre les histoires similaires de mes proches. En entendant parler de la peine qu’ils avaient traversée et en voyant qu’ils y avaient survécu, je comprenais que ma douleur aussi, finirait par passer.

D’une belle relation à une rupture soudaine

Je me souviendrai toujours de cette période de ma vie car tout ce que j’y vivais était d’une vive intensité. Je venais de me séparer de mon ex petit copain avec lequel j’avais été pendant 5 ans. Bien que la rupture avait été difficile, je me sentais libre et je savais que j’avais pris la bonne décision.

À cette période, je prenais des cours de boxe et c’est lors d’une pratique que j’ai rencontré Marc. Marc était tellement de choses à la fois. Il était doux, passionné, intelligent, fort, sensible et très intense. Il m’a rapidement fait comprendre que je lui plaisais et a tout fait pour que je le remarque. Ceci a fini par arriver et j’ai rapidement pu voir qu’il s’agissait d’un homme intéressant. Nous avons commencé à flirter mais je ne me sentais pas prête à entamer une relation. Je guérissais encore de ma récente rupture et je savais avoir besoin de temps et d’espace pour le faire.

Malgré ce que je ressentais, Marc et moi avons rapidement commencé à sortir ensemble. Comme je le mentionnais plus tôt, Marc pouvait se montrer incroyablement intense dans tout ce qu’il faisait. Au bout de trois semaines de relation, il m’avait déjà présentée à toute sa famille et à ses amis les plus proches. Il m’avait même proposé de voyager avec lui en Thaïlande l’automne suivant.

Alors que je sentais, au plus profond de moi, que tout ceci était trop et surtout, trop rapide, je me suis laissée emporter. J’ai ignoré mes hésitations et mes doutes parce qu’après tout, je l’appréciais vraiment. Un jour, après un mois de relation intense mais agréable, Marc a commencé à être distant avec moi. Je l’ai immédiatement senti et lui ai demandé ce qu’il se passait. Soudain, et sans détours, il a rompu avec moi. Il n’avait pas de raison très valable pour cela, il avait juste envie de passer à autre chose. Ceci, crois-moi, représente la définition même d’un ascenseur émotionnel. 

D’une rupture soudaine à un cœur profondément brisé

Bien entendu, j’étais loin d’être prête à affronter cela. Pour commencer, l’intensité des émotions provoquées par ma rupture précédente m’avait rendue très vulnérable. Mais là, cette soudaine rupture sans raison apparente m’avait achevée. J’étais dévastée. Je faisais face aux émotions de deux ruptures consécutives et je me sentais paralysée. Mon cœur semblait brisé en mille morceaux et je ne parvenais plus à réfléchir correctement.

Connais-tu ce sentiment d’avoir été dépossédé-e de ce que tu as appris à aimer? Cette relation, je n’étais même pas sûre d’en vouloir, au début. Marc avait réussi à me montrer que nous pourrions avoir une belle histoire, et m’a donné envie d’y croire. Il avait fait tout cela pour décider qu’il ne voulait pas de cette relation, finalement. Avec le recul que j’ai aujourd’hui, je sais que ce n’était pas son intention, mais sur le coup, j’ai eu l’impression que Marc avait programmé de me briser le cœur. Quoi qu’il ait pensé, je vivais la plus grande peine d’amour que je n’avais jamais vécue. Lorsque je suis enfin parvenue à sécher mes larmes, j’ai pris conscience de l’étrangeté de la situation. J’avais vécu deux longues relations avant de rencontrer Marc et il semblait que cette rupture-là me traumatisait plus que les précédentes. Pourquoi en était-il ainsi ?

D’un cœur brisé à des compréhensions cruciales sur les relations

Lorsque je suis parvenue à prendre de la distance avec cette histoire et à y voir plus clair, j’ai pu en tirer d’importantes leçons. En voici 3: 

  • Leçon 1: Écoute toujours ce que tu ressens. Si ce n’est pas le moment pour toi de commencer une nouvelle relation, peu importe si la personne semble fantastique, tu dois suivre ton intuition et te donner l’espace et le temps dont tu as besoin. Tu ne rateras pas l’occasion de rencontrer la personne de ta vie car même si cette personne est merveilleuse, tu ne peux pas lui offrir ce que tu ne possèdes pas. 

Tu sauras que tu as rencontré la personne qu’il te faut lorsque tu ne te poseras pas un tas de questions pour décider si tu veux de cette relation ou non. Comme le dit ce dicton bouddhiste “Si tu rencontres une personne et que ton coeur bat la chamade, que tes mains tremblent et que tes genoux te lâchent, ce n’est pas la bonne personne. Lorsque tu rencontreras ton âme sœur, tu te sentiras calme. Pas d’anxiété, pas d’agitation.”

  • Leçon 2: Sois attentif-ve lorsque l’autre personne essaie de te faire ressentir la même chose qu’elle. L’attraction, le fait d’être prêt et l’engagement doivent naturellement venir des deux côtés. Parfois, par souci de ne pas rejeter l’autre ou parce que nous sommes flattés qu’il-elle s’intéresse à nous, nous ignorons nos propres émotions et essayons de faire en sorte que cela fonctionne. Avoir à être convaincu-e que l’autre est fait pour soi est un très bon signe que ce n’est probablement pas le cas, même si cela nous prend des années à réaliser. 

C’est peut-être difficile à entendre, mais lorsqu’une personne désire tellement que tu l’aimes, il s’agit probablement d’une envie de son égo d’être aimé plutôt que du fait qu’il apprécie vraiment qui tu es. Peu importe ce dont il s’agit, souviens-toi toujours de cela: notre intuition est incroyablement puissante et nous devrions toujours faire de notre mieux pour l’écouter, au-delà de notre égo et de notre raisonnement.

  • Leçon 3: Si tu te sens précipité-e dans une relation et qu’une part de toi n’est pas à l’aise avec la rapidité et l’intensité de cette relation, écoute ton instinct. Tu dois pouvoir prendre conscience et exprimer la cadence avec laquelle tu es à l’aise, sans avoir l’impression que l’autre est dans le siège du conducteur et toi un simple passager. Assure-toi toujours qu’il y ait bien deux personnes au volant de cette relation, définissant les limites, la cadence et les attentes de l’un et de l’autre. 

Tu vois, il y a toujours beaucoup à apprendre de chaque expérience que nous vivons et je dirais même que plus l’expérience est difficile à surmonter, plus nous pouvons en tirer de leçons. Ce qui est encore plus essentiel est de nous entraider à passer au travers de ces expériences en partageant nos propres expériences. L’empathie et la compassion sont de puissants antidotes à la douleur et à la souffrance, et voir les autres surmonter les mêmes difficultés que nous est incroyablement encourageant. Comme on dit, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort! 

Dans cet esprit d’entraide face à une peine d’amour, raconte-nous ce que tu as appris de tes propres chagrins amoureux? Qu’as-tu appris sur toi-même et sur les relations? Partage tes histoires avec nous dans la section des commentaires ci-dessous!

Laisser un commentaire