Comment développer sa compassion pour les autres et les accepter exactement comme ils sont

T’es-tu dĂ©jĂ  senti.e contrariĂ©.e par les comportements d’autres personnes? Les membres de ta famille qui ne comprennent pas les choix que tu fais, tes collĂšgues qui ne semblent s’intĂ©resser qu’à l’argent et Ă  leur carriĂšre ou encore les Ă©vĂ©nements politiques qui se produisent aux quatre coins de la planĂšte. Tout cela peut ĂȘtre regardĂ© avec compassion.

Qu’est-ce que cette notion mystique et magique que l’on appelle compassion?

La compassion a trois aspects clĂ©: la confiance, l’acceptation et le non jugement. C’est notre capacitĂ© Ă  puiser dans la part de nous qui est Ă©veillĂ©e et comprend qu’à un niveau plus profond, tout ce qui arrive est parfait ainsi. C’est aussi un sentiment d’amour profond pour ceux qui sont bloquĂ©s dans leur propre souffrance et ne parviennent pas Ă  faire radier leur propre lumiĂšre. À cet endroit se trouvant en chacun d’entre nous, la confiance, l’acceptation et le non jugement vivent sans effort.

Qui ne pourrait pas avoir confiance aprĂšs avoir compris que tout allait bien Ă  un niveau plus profond et que l’amour Ă©tait toujours omniprĂ©sent? Qui refuserait la vĂ©ritĂ© aprĂšs avoir compris que l’on ne peut pas toujours savoir ce qui est mieux pour l’autre? Et qui pourrait juger aprĂšs avoir pris conscience des limitations dans lesquelles l’enferme ses propres croyances conditionnĂ©es?

Le soi Ă©veillĂ© est en chacun d’entre nous.

Nous avons tous un soi qui dĂ©finit notre personnalitĂ© (un corps, des Ă©motions, un mental), un soi observant (qui peut observer notre personnalitĂ©) et un soi Ă©veillĂ© (qui permet Ă  la lumiĂšre prĂ©sente dans notre cƓur d’atteindre notre personnalitĂ© afin que nous puissions avancer vers notre plein potentiel). Le soi Ă©veillĂ© est dĂ©jĂ  empli de compassion. Il utilise la personnalitĂ© comme un vaisseau pour amener notre compassion dans le monde, plutĂŽt que de simplement l’utiliser de maniĂšre isolĂ©e, ce qui conduirait Ă  des comportements non alignĂ©s avec la vraie compassion. 

Les Ă©tudiants dĂ©butants en mĂ©ditation ont tendance Ă  ĂȘtre confus et Ă  appliquer ce qu’ils comprennent de leur soi Ă©veillĂ© (qu’ils ne saisissent qu’à un niveau intellectuel) au niveau terrestre, sans rĂ©ellement comprendre la sagesse universelle de leur soi Ă©veillĂ©. 

La sagesse universelle te guide pour agir dans le monde.

Nous avons tous une personnalitĂ© diffĂ©rente et des contextes de vie diffĂ©rents. Avancer que la compassion se traduit par des comportements ou des actions spĂ©cifiques serait donc ridicule. 

Au lieu de cela, nous devons apprendre Ă  Ă©couter la sagesse universelle qui est dans notre cƓur. Cet exercice devient beaucoup plus facile lorsque nous calmons notre esprit Ă©gotique grĂące Ă  la pratique de la mĂ©ditation et Ă  d’autres pratiques spirituelles, nous permettant de comprendre et de puiser dans la sagesse universelle. Au lieu de prendre des dĂ©cisions Ă  partir de notre propre conditionnement (qui est trĂšs limitĂ©), nous commençons Ă  prendre des dĂ©cisions depuis notre soi Ă©veillĂ© et intuitif qui sait ce qui est vraiment dans l’intĂ©rĂȘt de tous. Nous sommes ainsi amenĂ©s Ă  vivre avec compassion de maniĂšre naturelle et Ă  agir avec confiance, acceptation et non jugement. 

Que faire pour cultiver sa compassion?

Ou plutĂŽt, comment s’aligner avec son soi Ă©veillĂ© duquel jaillit notre compassion?

La clĂ© est la pratique de la mĂ©ditation. Elle permet Ă  nos niveaux de conscience de s’élever de maniĂšre exponentielle et reste la meilleure façon de nous aligner avec notre soi Ă©veillĂ©. Toutes les autres pratiques spirituelles ne sont qu’une prĂ©paration pour que cela arrive. S’engager envers une pratique quotidienne de la mĂ©ditation est la maniĂšre la plus efficace et productive de cultiver sa compassion pour les autres, tout en en rĂ©coltant les incroyables bienfaits. 

La deuxiĂšme technique clĂ© consiste Ă  inverser certains comportements qui dĂ©coulent de la compassion. C’est la maniĂšre la plus directe d’agir mais elle peut ĂȘtre utile lorsque nous dĂ©butons. En commençant Ă  agir avec acceptation, non jugement et confiance, nous pouvons nous connecter Ă  la vibration de la compassion et de notre soi Ă©veillĂ©. Lorsque nous implĂ©mentons ces comportements dans notre vie, il est important de rester pragmatiques et prudents. Nous devons agir de maniĂšre cohĂ©rente avec le monde concret tout en puisant dans notre confiance, notre acceptation et notre non jugement. Parfois, cela peut se traduire par des comportements drastiques. Il ne s’agit pas de faire plaisir Ă  tout le monde ou de vivre selon des idĂ©aux prĂ©cis. Il est aussi possible que des comportements issus de la vraie compassion puissent irriter certaines personnes en accrochant leurs egos. 

En dĂ©veloppant notre compassion sans relĂąche nous accĂ©dons Ă  une acceptation totale de ce que sont les autres. Nous pouvons accepter chez l’autre l’ignorance, la souffrance et le manque de conscience sans ressentir le besoin de le changer et de l’aider Ă  atteindre son plein potentiel. La compassion ne juge pas. Bien que nous soyons plus conscients des limitations des autres, derriĂšre ce voile nous voyons clairement que l’amour est la fondation de tout ce qui est. La compassion est un aspect de l’amour vĂ©ritable pour la vie.

Alors, lorsque tu sens l’envie de juger une personne en oubliant les notions de non jugement et de confiance, respire profondĂ©ment et repenses-y. Qu’est-ce que la sagesse universelle te suggĂšre-t-elle de faire? À travers la mĂ©ditation et l’inversement de certains comportements, cette rĂ©ponse te sera de plus en plus Ă©vidente alors que tu t’aligneras avec ton soi Ă©veillĂ©. La compassion jaillira alors, sans effort et avec un amour infini. 

Tendrement,

Jack

Jack Childs

Coach de DĂ©veloppement Personnel

www.jackchilds.org

[email protected]

Traduit par: Leslie Merle

Laisser un commentaire