Comment développer sa compassion pour les autres et les accepter exactement comme ils sont

T’es-tu déjà senti.e contrarié.e par les comportements d’autres personnes? Les membres de ta famille qui ne comprennent pas les choix que tu fais, tes collègues qui ne semblent s’intéresser qu’à l’argent et à leur carrière ou encore les événements politiques qui se produisent aux quatre coins de la planète. Tout cela peut être regardé avec compassion.

Qu’est-ce que cette notion mystique et magique que l’on appelle compassion?

La compassion a trois aspects clé: la confiance, l’acceptation et le non jugement. C’est notre capacité à puiser dans la part de nous qui est éveillée et comprend qu’à un niveau plus profond, tout ce qui arrive est parfait ainsi. C’est aussi un sentiment d’amour profond pour ceux qui sont bloqués dans leur propre souffrance et ne parviennent pas à faire radier leur propre lumière. À cet endroit se trouvant en chacun d’entre nous, la confiance, l’acceptation et le non jugement vivent sans effort.

Qui ne pourrait pas avoir confiance après avoir compris que tout allait bien à un niveau plus profond et que l’amour était toujours omniprésent? Qui refuserait la vérité après avoir compris que l’on ne peut pas toujours savoir ce qui est mieux pour l’autre? Et qui pourrait juger après avoir pris conscience des limitations dans lesquelles l’enferme ses propres croyances conditionnées?

Le soi éveillé est en chacun d’entre nous.

Nous avons tous un soi qui définit notre personnalité (un corps, des émotions, un mental), un soi observant (qui peut observer notre personnalité) et un soi éveillé (qui permet à la lumière présente dans notre cœur d’atteindre notre personnalité afin que nous puissions avancer vers notre plein potentiel). Le soi éveillé est déjà empli de compassion. Il utilise la personnalité comme un vaisseau pour amener notre compassion dans le monde, plutôt que de simplement l’utiliser de manière isolée, ce qui conduirait à des comportements non alignés avec la vraie compassion. 

Les étudiants débutants en méditation ont tendance à être confus et à appliquer ce qu’ils comprennent de leur soi éveillé (qu’ils ne saisissent qu’à un niveau intellectuel) au niveau terrestre, sans réellement comprendre la sagesse universelle de leur soi éveillé. 

La sagesse universelle te guide pour agir dans le monde.

Nous avons tous une personnalité différente et des contextes de vie différents. Avancer que la compassion se traduit par des comportements ou des actions spécifiques serait donc ridicule. 

Au lieu de cela, nous devons apprendre à écouter la sagesse universelle qui est dans notre cœur. Cet exercice devient beaucoup plus facile lorsque nous calmons notre esprit égotique grâce à la pratique de la méditation et à d’autres pratiques spirituelles, nous permettant de comprendre et de puiser dans la sagesse universelle. Au lieu de prendre des décisions à partir de notre propre conditionnement (qui est très limité), nous commençons à prendre des décisions depuis notre soi éveillé et intuitif qui sait ce qui est vraiment dans l’intérêt de tous. Nous sommes ainsi amenés à vivre avec compassion de manière naturelle et à agir avec confiance, acceptation et non jugement. 

Que faire pour cultiver sa compassion?

Ou plutôt, comment s’aligner avec son soi éveillé duquel jaillit notre compassion?

La clé est la pratique de la méditation. Elle permet à nos niveaux de conscience de s’élever de manière exponentielle et reste la meilleure façon de nous aligner avec notre soi éveillé. Toutes les autres pratiques spirituelles ne sont qu’une préparation pour que cela arrive. S’engager envers une pratique quotidienne de la méditation est la manière la plus efficace et productive de cultiver sa compassion pour les autres, tout en en récoltant les incroyables bienfaits. 

La deuxième technique clé consiste à inverser certains comportements qui découlent de la compassion. C’est la manière la plus directe d’agir mais elle peut être utile lorsque nous débutons. En commençant à agir avec acceptation, non jugement et confiance, nous pouvons nous connecter à la vibration de la compassion et de notre soi éveillé. Lorsque nous implémentons ces comportements dans notre vie, il est important de rester pragmatiques et prudents. Nous devons agir de manière cohérente avec le monde concret tout en puisant dans notre confiance, notre acceptation et notre non jugement. Parfois, cela peut se traduire par des comportements drastiques. Il ne s’agit pas de faire plaisir à tout le monde ou de vivre selon des idéaux précis. Il est aussi possible que des comportements issus de la vraie compassion puissent irriter certaines personnes en accrochant leurs egos. 

En développant notre compassion sans relâche nous accédons à une acceptation totale de ce que sont les autres. Nous pouvons accepter chez l’autre l’ignorance, la souffrance et le manque de conscience sans ressentir le besoin de le changer et de l’aider à atteindre son plein potentiel. La compassion ne juge pas. Bien que nous soyons plus conscients des limitations des autres, derrière ce voile nous voyons clairement que l’amour est la fondation de tout ce qui est. La compassion est un aspect de l’amour véritable pour la vie.

Alors, lorsque tu sens l’envie de juger une personne en oubliant les notions de non jugement et de confiance, respire profondément et repenses-y. Qu’est-ce que la sagesse universelle te suggère-t-elle de faire? À travers la méditation et l’inversement de certains comportements, cette réponse te sera de plus en plus évidente alors que tu t’aligneras avec ton soi éveillé. La compassion jaillira alors, sans effort et avec un amour infini. 

Tendrement,

Jack

Jack Childs

Coach de Développement Personnel

www.jackchilds.org

[email protected]

Traduit par: Leslie Merle

Laisser un commentaire