Qu’est-ce que la pleine conscience ?

Depuis quelques temps, le terme “pleine conscience” fait le buzz : on ne cesse d’en entendre parler. Mais qu’est-ce que la pleine conscience signifie vraiment ?

Est-ce que cela signifie que je devrais arrêter le flot de pensées qui traverse mon esprit sans arrêt ? Est-ce que cela veut dire se concentrer sur une seule chose et ne faire qu’une seule chose à la fois ? Ou est-ce que c’est en rapport avec le fait de m’écouter et de me reconnecter à moi-même ?

Afin de poser les bases des sujets que nous aborderons sur le blog de Meditopia, nous voulions commencer par apporter une définition simple et accessible du concept de pleine conscience. La définition de la pleine conscience étant plus complexe qu’une simple phrase, nous allons diviser celle-ci en deux parties afin d’en clarifier les différentes facettes et de faciliter l’approche de la méditation.

Définition de la pleine conscience

Vivre le moment présent et se concentrer sur ce que tu es en train de faire.

Ça semble tout simple, n’est-ce pas ? Personnellement, c’est ce que je trouve le plus difficile à faire dans mon quotidien. Lorsque je m’observe naviguer entre mes différentes activités quotidiennes, je constate qu’il y a toujours d’autres éléments qui occupent mon esprit. En ce moment-même par exemple, mes collègues de bureau me voient taper cet article, alors que je suis en train de penser à mon pauvre mari qui est malade à la maison. Je me demande comment il va et si je peux passer faire quelques courses en rentrant du travail pour lui préparer une bonne soupe ce soir. Nos esprits sont sans cesse occupés à plusieurs choses à la fois, et dans ce monde axé sur la productivité et l’esprit multitâches, nous sommes encouragés à continuer dans cette voie.

Ceci arrive aussi lorsque je fais attention à mes gestes, en plein milieu d’activités si routinières que je n’ai pas besoin de prêter attention à ce que je fais. Réfléchis-y : combien de fois t’es-tu garé devant chez-toi sans pouvoir dire le chemin que tu as pris, ou avalé un repas sans avoir pris le temps de vraiment goûter aux aliments ? Combien de fois as-tu dû relire le passage d’un livre puisqu’au milieu du paragraphe ton esprit s’égare et tu te retrouves à la fin de la page sans avoir aucune idée de ce que tu as lu ? Tous ces exemples sont des indicateurs d’un esprit anxieux.

Lorsque l’esprit s’évade et fait des bonds continus entre le futur et le passé, nous perdons notre connexion avec notre corps. Voilà qui nous amène à la deuxième partie de la définition de la pleine conscience.

Prendre conscience des sensations et des émotions dans ton corps.

Nous avons tendance à penser que notre corps et notre esprit sont indépendants l’un de l’autre. Cependant, as-tu déjà pensé que tes émotions et tes pensées pourraient avoir un impact sur ta santé physique et ton bien-être ? As-tu songé au fait que nos pensées, notre anxiété, nos peurs, notre tristesse et notre inquiétude peuvent nous rendre malades ? Lorsque notre attention s’éloigne du moment présent et se focalise principalement sur nos inquiétudes et notre anxiété, nous mettons notre émotions et sensations actuelles de côté. Lorsque nous nous détachons de ce que notre corps ressent en ce moment-même, celui-ci réagit en créant des tensions dont nous ne sommes même pas conscients.

Voici un exemple personnel de ce à quoi cela peut ressembler. Lorsqu’une situation fâcheuse se présente entre mon mari, ou un ami et moi, je me ferme. C’est comme si ma gorge se bloquait et que mon esprit s’arrêtait et devenait silencieux. C’est dans ces situations que mon côté introverti pointe son nez et prend le contrôle de tout mon corps et de mon esprit. Alors que je deviens incapable de m’exprimer à cet instant précis, je choisis de m’occuper à autre chose. En fait, je freine complètement mes émotions : c’est un peu comme si je ravalais toutes ces émotions afin de pouvoir rester calme. Lorsque je commence enfin à m’exprimer, je sens toutes les tensions dans ma poitrine, mes épaules, mon dos et mon estomac commencer à de détendre. Mes mâchoires se desserrent et mon cou se relâche.

Je sais que tu comprends ce dont je parle, puisqu’il y a des situations qui nous font perdre le contrôle de notre corps sans même que nous nous en rendions compte. Ce que ces situations nous font comprendre, c’est que nos émotions et nos sentiments ont un impact puissant sur nos corps. En restant conscient des sensations qui traversent notre corps, nous redevenons capables de contrôler ce qu’il se passe en nous en nous observant avec compassion et patience.

Les bienfaits de la pleine conscience : pas de panique, tu vas y arriver

Maintenant que nous comprenons mieux ce qu’est la pleine conscience, la question est : est-il possible de l’atteindre ? Lorsque nous pratiquons la pleine conscience de manière plus constante, nous commençons à l’utiliser comme un outil nous permettant de recalibrer nos pensées, nos émotions et notre état physique. Nous pouvons nous rendre compte du voyage constant de notre esprit entre le futur et le passé et il devient plus facile de nous recentrer dans le moment présent. Le meilleur moyen d’aiguiser cet outil est bien entendu de le pratiquer. Sois patient avec toi-même, il ne s’agit pas de te précipiter pour faire un exercice ou d’obtenir des résultats immédiats. Cela prendra du temps et de la persévérance, mais je peux t’assurer que c’est tout à fait à ta portée. Voilà pourquoi :

La pleine conscience fait naturellement partie de nous. Nous avons tous la capacité d’être conscients du moment présent et de nos émotions et sentiments présents depuis notre naissance.

La capacité à être pleinement présent se développe de plusieurs manières. La pleine conscience peut être cultivée de maintes façons et grâce à différentes méthodes éprouvées. La méditation est l’une de ces méthodes et ta façon de méditer importe peu. Que tu sois assis, en train de marcher ou que tu bouges de n’importe quelle façon, en focalisant ton attention sur ce que tu fais en ce moment-même, tu peux facilement te connecter à l’instant présent.

Tu n’as pas à changer ce que tu es pour pratiquer la pleine conscience. En fait, celle-ci te permettra de mieux te connaître. Tu dévoileras peu à peu une meilleure version de toi-même en pratiquant la pleine conscience.

Tout le monde peut s’exercer à la pleine conscience. Ne te laisse pas intimider par tous les grands mots et les yogis hyper sereins que tu peux voir sur les blogs de méditation. La pleine conscience est accessible à tous, peu importe notre degré de familiarité avec la méditation.

La pleine conscience aura un impact positif sur ta vie. Être plus conscient et développer ta compassion t’accompagnera dans tout ce que tu fais et aura un impact sur ton entourage. Cela éliminera peu à peu le stress et l’anxiété qui te sont inutiles et tu réagiras aux facteurs de stress avec plus de calme, de douceur et de conscience.

Si tu as envie de cultiver la pleine conscience dans ta vie mais que tu ne sais pas comment et par où commencer, les méditations de pleine conscience peuvent représenter la solution la plus facile et la plus accessible. La méditation redirige notre attention des éléments extérieurs vers ce qu’il se passe en nous en nous concentrant sur notre respiration et ce que nous ressentons dans notre corps. Chez Meditopia, nous avons créé un programme spécial pour les débutants de la pleine conscience afin de t’aider à commencer. Tu peux l’écouter ici, dans notre série sur les Bases de la méditation. Plus tu avanceras dans le programme, plus tu te sentiras à l’aise avec la pleine conscience et plus tu seras amené à l’appliquer à ta vie quotidienne.

Maintenant, attache ta ceinture et prépare-toi à entamer une belle aventure en pleine conscience qui transformera ta vie.

Traduit par: Leslie Merle

Un commentaire

  • Hi
    I use auto hypnose every morning since 1 year and half
    Can You tell me if these two « relaxation techniques » are Complementary. Can I use them once after the other before wake up.
    Thanks for your answer
    Best regardS
    Éric

Laisser un commentaire