Améliorer notre relation au stress

Bien que le stress soit une partie in√©vitable de l‚Äôexistence, il s’est transform√© en un mode de vie pour beaucoup d’entre nous, √† l’√©poque o√Ļ nous vivons. Le stress peut na√ģtre d’un rythme de travail intense, de pr√©occupations financi√®res, d’anxi√©t√© pr√©sente et future, des longues listes de choses √† faire ou encore d’attentes diverses. 

Soyons clairs, bien que nous ayons tous une certaine connaissance de ce qu’est le stress, nous pouvons avoir du mal √† appliquer des strat√©gies pour le g√©rer au quotidien. Il n’est pas toujours facile de rester calme lorsque nous sommes coinc√©s dans les embouteillages sur la route vers une r√©union importante, lorsque nous arrivons √† un point de rupture dans nos relations amoureuses ou lorsque nous avons des dettes √† rembourser.

La bonne nouvelle, c’est que nous avons le pouvoir de changer notre relation au stress. Il nous est possible d’accepter le stress comme un √©l√©ment naturel de la vie, de le comprendre au lieu de le “combattre”, de d√©couvrir son r√īle dans notre vie et de continuer √† avancer sur notre chemin en restant fid√®les √† nous-m√™mes.

Comprendre le stress

Le stress est la r√©action naturelle du corps √† des stimuli physiques ou psychologiques externes. L’hom√©ostasie, c’est-√†-dire l’√©tat d’√©quilibre du corps, peut √™tre perturb√©e lorsque nous sommes confront√©s au stress. Notre corps effectue des changements internes afin de s’adapter √† l’environnement ext√©rieur. Le syst√®me qui g√®re ces changements est connu sous le nom de syst√®me nerveux sympathique. Pendant un moment de stress, le syst√®me nerveux sympathique prend le relais et le m√©canisme commun√©ment appel√© “combat ou fuite” entre en jeu. Il en r√©sulte des r√©actions en cha√ģne dans notre corps, telles que l’augmentation du rythme cardiaque, la transpiration, la dilatation des bronches, l’augmentation de la pression sanguine et les contractions musculaires. Lorsque le facteur de stress physique ou psychologique dispara√ģt, notre corps active le syst√®me nerveux parasympathique par le biais de l’ordre “se d√©tendre, dig√©rer”, transmis du mental au corps pour r√©tablir l’hom√©ostasie. 

Une d√©couverte assez r√©cente sur le stress est le r√īle crucial que joue le nerf vague dans le syst√®me nerveux parasympathique. Le nerf vague est le plus long nerf cr√Ęnien et envoie les nerfs parasympathiques vers le cŇďur, les poumons, l’estomac, l’intestin gr√™le, le foie, le pancr√©as et de nombreux autres organes. Contrairement aux r√©actions en cha√ģne g√©n√©r√©es par le syst√®me nerveux sympathique lors d’un √©pisode de stress, le nerf vague tente de r√©guler notre respiration, notre rythme cardiaque, nos muscles, notre syst√®me digestif, notre circulation et m√™me nos cordes vocales pour nous ramener √† l’hom√©ostasie. 

Cela signifie que notre corps dispose d’un m√©canisme avanc√© qui nous permet d’agir en temps de stress et de nous calmer par la suite. Cependant, ce syst√®me n’est pas exactement le m√™me pour chacun d’entre nous. Aucun d’entre nous ne vit le stress de la m√™me mani√®re et nous pouvons r√©agir et r√©pondre diff√©remment aux diff√©rents facteurs de stress. Par exemple, certains d’entre nous peuvent ressentir que le stress affecte leur respiration et leur leur souffle, tandis que d’autres peuvent trouver que le stress se manifeste par la contraction des muscles. Ces variations peuvent √™tre fa√ßonn√©es par nos g√®nes et par notre v√©cu. 

Et toi, comment ressens-tu le stress? Dans quelle partie de ton corps ressens-tu le plus intens√©ment le stress? Comment r√©agis-tu au stress? R√©pondre √† ces questions peut √™tre un bon point de d√©part pour conna√ģtre et comprendre ta relation actuelle au stress.

D√©couvre le r√īle du stress dans ta vie

Souviens-toi de l’un de tes accomplissements qui te tient √† cŇďur. Essaie de visualiser tous les d√©tails de cette exp√©rience, de te rappeler de ce que tu as ressenti, essaie de ressentir les sensations qui se sont √©veill√©es dans ton corps √† ce moment-l√†. Maintenant, rappelle-toi du chemin que tu as pris pour atteindre cet accomplissement. √Čtait-ce un chemin facile, tranquille et rapide? Ou √©tait-il plus difficile et rempli d’obstacles? Quelles √©motions t’ont accompagn√©¬∑e sur ce chemin? Quelles √©motions t’ont motiv√©¬∑e? Pense √† la fa√ßon dont le stress t’a servi¬∑e dans ce processus, et comment il a contribu√© √† ce que tu as accompli. 

Le fait que tu te sentes stress√©¬∑e pourrait-il signifier que tu t’am√©liores, que tu grandis, que tu essaies quelque chose de nouveau et que tu explores tes limites? Lorsque nous sommes stress√©s face √† une t√Ęche difficile, nous pouvons instantan√©ment avoir l’impression que quelque chose de n√©gatif est en train de se produire. La t√Ęche que nous accomplissons peut sembler impossible, difficile, ennuyeuse, accablante et √©puisante. Cela peut entra√ģner une baisse de notre motivation et parfois nous conduire √† abandonner. Le malaise et le stress li√©s √† la nouveaut√© peuvent √™tre dus √† l’instinct du corps de se prot√©ger contre une menace √©ventuelle. Il est donc naturel de se sentir stress√© lorsqu’on est confront√© √† une nouvelle t√Ęche difficile, √† de nouvelles habitudes ou √† de nouvelles responsabilit√©s. Lorsque nous sommes en dehors de notre zone de confort, nous pouvons √™tre stress√©s. Cela signifie simplement que nous essayons quelque chose de nouveau et que nous d√©couvrons notre potentiel et nos limites. Comme l’a dit Adam Braun, “la v√©ritable d√©couverte de soi commence l√† o√Ļ votre zone de confort s’arr√™te”.

Le stress est une source d’√©nergie importante pour r√©v√©ler notre potentiel. Des √©tudes ont montr√© que le stress √† court terme renforce la m√©moire et am√©liore les performances mentales. Il a √©galement √©t√© constat√© que le stress augmente notre r√©silience √©motionnelle, renforce nos liens sociaux et joue un r√īle important dans la d√©termination de nos priorit√©s et de notre but dans la vie. En outre, le stress renforce notre syst√®me immunitaire et nous aide m√™me √† combattre la maladie.

Le stress contribue de mani√®re importante √† notre d√©veloppement et √† nos performances. Alors, comment ton exp√©rience du stress peut-elle contribuer positivement √† ta vie? Peut-√™tre que tu as d√©couvert une nouvelle perspective ou que tu as accompli quelque chose de nouveau gr√Ęce au stress. Commencer par r√©pondre √† la question “comment le stress a-t-il eu un impact positif dans ma vie?” peut t’aider √† mieux comprendre comment le stress se manifeste pour toi. 

Gérer notre stress

Timber Hawkeye dit: “Il est impossible de calmer la temp√™te, alors arr√™tez d’essayer. Tout ce que vous pouvez faire, c’est de vous calmer vous-m√™me. La temp√™te, elle, passera”. Quand notre corps et notre esprit sont en harmonie, nous nous sentons en s√©curit√© et dans un √©tat de flow. Ainsi, quelle que soit la puissance de la temp√™te √† l’ext√©rieur, nous pouvons ressentir le calme dans les limites de notre corps. Alors, comment parvenir √† cette harmonie? Voici quelques suggestions qui pourraient t’√™tre utiles:

La méditation

La m√©ditation est une excellente strat√©gie qui peut √™tre utilis√©e o√Ļ tu veux et quand tu en as besoin. De plus, c’est l’une des ressources les plus faciles d’acc√®s de nos jours, alors que nous passons de plus en plus de temps chez nous. Tu peux utiliser la m√©ditation de trois mani√®res diff√©rentes pour g√©rer ton stress : 

  1. Elle peut faire partie de ta routine quotidienne pour t’aider √† d√©velopper ta r√©sistance √©motionnelle face au stress.
  2. Elle peut t’aide
  3. r √† t’ancrer et √† retrouver ton √©quilibre une fois qu’une situation stressante est pass√©e. 
  4. Elle peut t’aider √† inverser la r√©action de ton corps au stress afin de te d√©tendre physiquement.

En apprenant √† calmer ton corps et ton esprit, tu peux att√©nuer les effets du stress. Ainsi, tu te sentiras plus fort¬∑e et revigor√©¬∑e. Il a √©t√© d√©montr√© que les personnes qui m√©ditent r√©guli√®rement se sentent moins stress√©es lorsqu’elles sont confront√©es √† des difficult√©s dans leur vie quotidienne et r√©agissent de mani√®re plus saine aux situations stressantes. De plus, des √©tudes montrent que la m√©ditation r√©guli√®re r√©duit le stress en seulement 8 semaines.

Le sourire

Le sourire

Tout d’abord, je voudrais te parler de mon processus d’√©criture de cet article.

J’ai √©prouv√© diverses √©motions en l’√©crivant. Mon premier sentiment a √©t√© un immense sentiment de bonheur. L’id√©e de faire partie de la famille Meditopia m’a vraiment enthousiasm√© et je me suis imm√©diatement mis au travail. Il ne m’a pas √©t√© difficile de choisir un sujet car je pensais qu’il serait largement applicable, puisque chacun d’entre nous subit un stress qui affecte directement la qualit√© de notre vie. Jusqu’ici, tout va bien. 

Passons √† la phase de r√©daction. Alors que j’essayais d’examiner le sujet, d’utiliser le langage appropri√©, de trouver les informations les plus utiles pour mon article que j’avais entam√© avec beaucoup d’enthousiasme, le seul sentiment que je ressentais en √©crivant un article sur le stress √©tait le stress. Apr√®s r√©flexion, j’ai trouv√© cette situation ironique amusante. Je me suis mis √† rire tout seul.

Me croirais-tu si je te disais qu’apr√®s cette pause de rire et de sourires, mon esprit s’est d√©tendu, puis mes mains se sont rel√Ęch√©es, que j’avais resserr√©es sans m√™me m’en apercevoir, et que les mots ont commenc√© √† sortir naturellement?

Mais alors, pourquoi se détend t-on lorsqu’on sourit?

Lorsque nous sourions, notre esprit re√ßoit le message suivant : “Tout va bien, je suis en s√©curit√©”. Dans le corps, cela provoque une augmentation des endorphines et de la s√©rotonine, connue sous le nom d’hormone du bonheur, tout en r√©duisant le cortisol et l’adr√©naline, connus sous le nom d’hormones du stress. Gr√Ęce √† toutes ces modifications naturelles des substances chimiques dans le cerveau, nous nous sentons mieux et plus heureux.

Tu te demandes peut-√™tre : “Comment pourrais-je sourire quand je suis stress√©¬∑e?” En fait, nous n’avons pas besoin de nous sentir bien tout le temps pour sourire. Parfois, nous pouvons sourire juste pour nous sentir bien. C’est √† nous d’utiliser ces muscles. La bonne nouvelle, c’est que notre cerveau ne peut pas faire la diff√©rence entre un vrai sourire et un sourire feint. Lorsque tu souris, le signal que tu te sens bien, joyeux¬∑se et √† l’aise sont envoy√©s de ton corps √† ton cerveau. Le cerveau suppose alors que c’est vrai. Si tu veux l’essayer maintenant, forme un sourire doux et naturel sur ton visage et attends une minute. Observe comment tu te sens.

Trouve toutes les excuses possibles pour sourire tout au long de la journ√©e. Lis un article marrant, regarde un film sympa ou passe du temps avec ton animal de compagnie, si tu en as un, par exemple. Pour moi, ce sont les articles humoristiques que je trouvais sur les m√©dias sociaux qui m’ont aid√© √† r√©duire le stress et l’anxi√©t√© que j’ai connus pendant la pand√©mie.

√Ä l’√©coute de notre corps

une femme se serrant dans les bras

Notre corps refl√®te nos pens√©es et nos √©motions. En d’autres termes, ce que nous ressentons dans notre corps est porteur d’informations importantes sur nous-m√™mes et sur nos besoins.

Lorsque nous sommes stress√©s, nous pouvons contracter un grand nombre de nos muscles sans m√™me nous en apercevoir. En fait, le corps fait cela par r√©flexe, en pr√©vision des blessures et des douleurs qui peuvent survenir s’il existe une menace. Les petits moments de stress que nous connaissons dans notre routine quotidienne affectent √©galement nos muscles, ce qui peut entra√ģner des douleurs et des inconforts physiques au fil du temps.

Parfois, nous avons l’impression que ces douleurs sont n√©gligeables et qu’il n’y a aucune raison de s’en inqui√©ter. Cependant, il est important d’√©couter les messages que notre corps nous transmet pour donner un sens √† ce que nous vivons.

Qu’est-ce que ton corps te dit aujourd’hui?

Le moyen le plus simple de communiquer avec notre corps est la respiration. Tu peux consid√©rer la respiration comme un pont entre ton esprit et ton corps. Chaque fois que tu respires consciemment, tu te connectes un peu plus avec ton corps, en tu te rapproches de toi-m√™me. Pour en faire l’exp√©rience, tu peux essayer l’exercice de respiration ci-dessous.

Laisse ton attention se porter sur les diff√©rentes parties de ton corps tout en inspirant et en expirant profond√©ment. Observe ton corps avec curiosit√© et compassion. Remarque ta respiration en scannant tes muscles faciaux, ton cou, tes √©paules, tes bras, tes mains, ton dos, ta taille, ta poitrine, ton cŇďur, ton abdomen, tes hanches, tes jambes et tes pieds. √Čcoute les messages de ton corps.

Il est possible de renforcer sa relation avec son corps en observant ses sensations physiques et les changements qu’il subit. La force de cette relation t‚Äôapporte de l’√©quilibre et de l’endurance lorsque tu fais face √† des √©motions difficiles comme le stress.

N’oublie pas que nous sommes tous uniques. Par cons√©quent, la fa√ßon dont nous vivons le stress, la fa√ßon dont nous y r√©agissons et ce qui est bon pour nous change forc√©ment d’une personne √† l’autre.

Alors, qu’est-ce qui est bon pour toi? Aimerais-tu le partager avec nous?

 Traductrice: Leslie Merle

Leave a Reply