Le Pouvoir Transformateur d’une Pause Vivre en appréciant chacun de nos moments

Nous vivons dans un monde moderne sans cesse connecté et en mouvement. Nous sommes poussés à viser plus haut, à produire plus, à réfléchir toujours plus vite. Sans nous poser de questions, la plupart d’entre nous suivons le pas, nous adaptant au rythme de ceux qui nous entourent, nous sentant contraints par les attentes sociétales de cocher toutes les cases. Être constamment occupés est devenu la nouvelle norme. Cocher chacune des responsabilités marquées sur notre to-do list, l’une après l’autre, est devenu gage de succès.

Ce que nous ne voyons pas, alors que nous sommes pris dans cette course folle à la productivité, est la qualité de vie que nous y sacrifions. Ce n’est que lorsque nous nous enracinons un instant dans le moment présent que nous prenons conscience de la rapidité insensée de nos vies. Nous sommes si absorbés par le sens de l’urgence que nous en oublions de prendre du recul et d’observer d’autres perspectives. Nous occultons le fait que nous vivons selon une ligne de temps imaginaire, qui pourrait bien nous empêcher de vivre à notre propre rythme. 

Jillian Pransky, professeure de yoga, fait l’analogie suivante : “C’est comme si nous étions un bateau à moteur se déplaçant constamment dans un bruit incessant, tentant de trouver un endroit et apaisant. Nous résolvons des problèmes, nous répondons à des demandes, nous nous préparons pour la suite, nous nous améliorons. Mais nous ne cessons de faire toujours plus de vagues et de bruit partout où nous allons. Cela va à l’encontre de toutes nos ambitions conditionnées, mais la vraie liberté ne s’offre à nous que lorsque nous éteignons le moteur et que nous laissons la tranquillité s’installer naturellement.”

Parce que j’ai décidé de planter cette graine de conscience dans mon esprit – que la vie est beaucoup plus qu’une course incessante – il m’est important d’honorer et de reprendre conscience de cette idée à chaque fois que je me sens aspirée trop loin de mon propre centre. Je fais ceci grâce à une pratique simple qui me permet de retourner dans l’ici et maintenant: je me repose dans le pouvoir transformateur de la pause. Au fil des années, j’ai découvert à quel point les petites pauses – ces moments où je reprends conscience de mon besoin de ralentir – ont des effets hautement bénéfiques.

Les pauses me rappellent mon désir de vivre avec intention – de sentir et d’apprécier les cadeaux qu’offre chaque journée, de me souvenir qu’il y a toujours de la beauté et de la profondeur dans le chaos de nos vies rapides. Cela me permet de m’assurer que la beauté de la vie ne s’émousse pas dans la cadence de nos vies modernes. Je prends souvent le temps de me rappeler que ces pauses sont de puissantes alliées et que j’ai le choix de m’en servir à tout moment. À chaque fois que je le fais, j’entends l’auteur Viktor Frankl, qui dit que choisir la manière dont nous vivons nos vies est “la dernière des libertés humaines” et que les choix que nous faisons ont le pouvoir de déterminer si nous prenons le contrôle de nos vies ou si nous “devenons le jouet des circonstances”. 

Pour ma part, je préfère être dans le siège du conducteur… et m’arrêter me permet de m’assurer cette position.

Parfois, une pause n’est qu’un simple arrêt dans l’action. Ces pauses sont celles que j’appelle mes “pauses intérieures”. Elles me permettent de prendre du recul, de rester dans l’instant, de retourner dans mon corps et d’apaiser mon esprit. Après quelques instants de pause dans le mouvement, je me sens beaucoup plus apte à continuer avec plus de conscience, mon esprit étant plus souple et moins impulsif. Les pauses sont un moyen conscient de faire de l’espace dans les moments où la relation corps-esprit est basse et a besoin de se recharger. J’éteins mes appareils électroniques, je trouve un endroit calme, et je respire. 

Les transitions sont aussi d’excellents moments pour incorporer ces petits instants où l’on revient à soi: lorsque nous venons de nous réveiller ou lorsque nous nous endormons, lorsque nous quittons la maison ou rentrons le soir, avant et après d’importantes conversations avec notre famille, avant d’envoyer ou de répondre à un message texte ou un appel. Cela nous donne l’opportunité de mettre l’énergie que nous désirons dans notre prochaine expérience. L’un des moments quotidiens de “pause intérieure” les plus importants pour moi est celui que je prends juste après le chaos matinal avec les enfants. Une fois que je les ai habillés, nourris et mis dans le bus, je me dirige vers ma chaise préférée. Dans cet espace, je me recentre et planifie ma journée.

Un autre excellent moment pour faire cette pause intérieure est lorsque nous sentons le poids de notre charge mentale. Parfois, je me sens surexcitée par la course de mon quotidien. D’autres fois, je pense tout simplement trop. C’est précisément dans ces moments-là, alors que nous pensons que faire une pause est impossible et irrationnel, que nous en avons le plus besoin. Connaissant ma tendance à me concentrer excessivement lorsque j’écris, ce qui peut me conduire à de l’épuisement, je programme plusieurs alarmes à intervalles réguliers durant ma journée. J’ai appris à aimer ma tasse de thé au calme, sur le balcon –  un moment durant lequel je m’arrête pour apprécier mon monde et honorer mes besoins. Ces pauses font des merveilles pour mon esprit et ma capacité à penser clairement lorsque je retourne à mon écran.

Commencer à prendre ces courts moments de pause, c’est poser les bases vers une réappropriation de son temps et de ce que nous perdons dans le tourbillon de nos vies. Avec le temps, tu voudras peut-être faire de plus longues pauses, sans culpabiliser. Peut-être s’agira-t-il de libérer une journée entière, en mettant les obligations de côté, pour planifier une promenade relaxante à la campagne et faire une surprise aux grands-parents. Ou mettre le téléphone sur “ne pas déranger” et construire des châteaux avec les enfants toute la journée plutôt que d’aller faire les courses. Ou encore prendre une journée de congé un mardi au hasard et aller jusqu’au parc avec une couverture et un bon livre.

Si tu as l’impression d’être victime de tes propres circonstances et de ton horaire, manquant cruellement d’espace et de temps pour être tranquille, rappelle-toi que tu as le choix. Demande-toi “Quelle est ma prochaine étape?”. Voilà une occasion parfaite de prendre une pause. C’est une médecine simple, mais extrêmement efficace.

Nous adorerions entendre comment le fait d’introduire cette pratique dans ta vie affecte la qualité de tes journées, de tes semaines et de tes mois. N’hésite pas à partager ton expérience avec nous.

Angela Boltz

barefootbecause.com

Tradutrice: Leslie Merle

Laisser un commentaire